Go to top
Nos actions

La Candelilla du Mexique

Un projet pilote est en cours sur 3 ejidos, 75 producteurs afin de promouvoir :

L’accès à la sécurité sociale

De meilleurs rendements pour les producteurs

De meilleures conditions de travail et de sécurité

La gestion durable des ressources naturelles

UNE PLANTE ÉTONNANTE DANS LE DÉSERT

La candelilla est une plante sauvage (Euphorbia antisyphilitica) qui pousse exclusivement dans le désert de Chihuahua, dans le nord du Mexique et dans les États du sud des États-Unis (Nouveau-Mexique et Texas). C’est au Mexique que l’on retrouve les principaux lieux de récolte. Ses tiges sont recherchées pour produire une cire utilisée notamment dans les formules de maquillage. La cire est également recherchée pour de nombreuses autres applications industrielles : agro-alimentaire, vernis, cirage, colorants, etc.

UNE RÉGULATION À L’IMPACT LIMITÉ

Ces dernières années, la demande croissante en cire de candelilla n’a pas permis la gestion raisonnée de cette plante sauvage, menaçant ainsi les écosystèmes locaux et la durabilité de la ressource. Suite à la réaction des autorités mexicaines, la commercialisation de la plante ou de ses extraits est désormais soumise la réglementation de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Au Mexique, la récolte de candelilla est régulée par l’obtention d’un permis spécifique. Pour les producteurs locaux, cette démarche est trop coûteuse et complexe. Certains choisissent de poursuivre leur activité sans permis. La chaîne d’approvisionnement manque de transparence et les études permettant l’obtention des permis sont difficiles à vérifier par les autorités. En outre, la production de cire de candelilla implique de dures conditions physiques, une technique d’extraction dangereuse pour la santé et une protection sociale inexistante. La précarité des travailleurs reste donc un enjeu de taille.

ENGAGÉS AU MEXIQUE DEPUIS 2012

Après plusieurs missions sur le terrain réalisées depuis 2011, le NRSC a souhaité sensibiliser les acteurs économiques et institutionnels locaux sur ces enjeux et conduire ensemble un programme d’actions permettant d’y répondre. Après plusieurs initiatives infructueuses, le NRSC a confié au cabinet de consulting Sierra Gestion y Consultoria Ambiental SC spécialisé en management des ressources naturelles la mise en place d’un programme adapté aux réels besoins et contraintes des candelilleros : sécurité au travail, gestion de la ressource, protection sociale des travailleurs, augmentation des rendements, amélioration des capacités d’organisation. Un programme qui semble dès à présent porter ses fruits, contribuant ainsi à améliorer les revenus et les conditions de travail des producteurs tout en permettant la traçabilité de la cire pour l’acheteur international et d’assurer le renouvellement de la ressource.

PARTAGER LES MEILLEURES PRATIQUES
POUR UNE TRANSFORMATION À PLUS GRANDE ÉCHELLE

Grâce à la proximité tissée au quotidien avec les communautés locales, les premiers résultats de ce projet pilote sont encourageants, et permettent désormais de partager notre modèle avec les acteurs de la filière. Nous organisons des rencontres professionnelles pour rassembler les parties prenantes de la chaîne de valeur et permettre l’implication de tous.
En parallèle, le NRSC poursuit le dialogue et la veille auprès des institutions de protection de la biodiversité au Mexique afin de s’assurer de la durabilité de la ressource.

Aujourd’hui, l’accès à la sécurité sociale et à la retraite pour les travailleurs demeure une priorité. Nos efforts sont par ailleurs focalisés sur les capacités d’organisation entre producteurs et l’efficacité de l’extraction, deux facteurs clés qui contribuent à l’augmentation des revenus et à l’amélioration généralisée des pratiques. Accélérer ce cercle vertueux peut assurer la pérennité de la filière.