Go to top
Nos 4 enjeux

Répondre aux enjeux d’aujourd’hui

NOUS ŒUVRONS ENSEMBLE À LA RÉSOLUTION D’ENJEUX QU’UNE ENTREPRISE – SEULE – NE PEUT PAS RÉSOUDRE.

La nature de nos initiatives dépasse le simple cadre de la chaîne d’approvisionnement. Au-delà des principes des conventions internationales auxquels nous adhérons, nos actions contribuent à identifier et à tester, en respectant les traditions et les cultures locales, des solutions permettant d’améliorer encore plus significativement les conditions de vie de celles et ceux qui vivent sur les zones de production de nos matières premières.

En témoignent nos actions en Haïti (vétiver), aux Comores (ylang-ylang), au Honduras (styrax/liquidambar), en Indonésie (patchouli, palme), en Inde (mica), au Maroc (argan et romarin), en Tunisie (romarin), du Bénin au Nigéria (Beurre de karité), Mexique (candelilla), au Salvador (baume du Pérou) et les nouvelles actions en cours d’implémentation.

La nature de nos initiatives dépasse le simple cadre de la chaîne d’approvisionnement. Nous œuvrons ensemble à la résolution d’enjeux qu’une entreprise – seule – ne peut pas résoudre. Au-delà des principes des conventions internationales, nos actions contribuent à identifier et à tester, en respectant les traditions et les cultures locales, des solutions permettant d’améliorer significativement les conditions de vie de celles et ceux qui vivent sur les zones de production de nos matières premières.

En témoignent nos actions en Haïti (Vétiver), aux Comores (Ylang-ylang), au Honduras (styrax/liquidambar), en Indonésie (patchouli, palme), en Inde (mica), au Maroc (argan et romarin), en Tunisie (romarin), du Bénin au Nigéria (Beurre de karité), Mexique (candelilla), au Salvador (baume du Pérou) et les nouvelles actions en cours d’implémentation.

___

Environnement

Protéger l’environnement, les ressources naturelles, leurs écosystèmes. C’est une question de survie de la planète et en conséquence de nos organisations. Nous avons une responsabilité partagée, l’enjeu est immense, la réponse est simple : agissons ensemble, humblement, sans relâche.

NOTRE ENGAGEMENT À PRÉSERVER LES RESSOURCES DE LA PLANÈTE, UN OBJECTIF FONDATEUR DU NRSC, « CERCLE GARDIEN DES RESSOURCES NATURELLES », C’EST AGIR ENSEMBLE POUR CONTRIBUER À RÉDUIRE SIGNIFICATIVEMENT LES PHÉNOMÈNES DE DÉFORESTATION, D’ÉROSION DES SOLS, DE POLLUTION DES EAUX, DE L’AIR, DE LA TERRE, C’EST FAVORISER L’UTILISATION D’ÉNERGIES RENOUVELABLES.

Nos premières préoccupations et capacités d’action visent à nous assurer que les pratiques, tout au long de la chaîne de production des ingrédients qui entrent dans la composition de nos produits, ne génèrent à terme plus aucun impact négatif sur la biodiversité, sur les écosystèmes et plus globalement sur l’environnement. C’est un engagement et un investissement de long terme, que nous prenons en compte avec détermination.

Cf. nos actions aux Comores (déforestation), Haïti (érosion), Indonésie (palme), Mexique (pollution de l’air, des sols) et celles en cours.

___

Conditions de vie des producteurs

NOUS AVONS UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE QUANT AUX CONDITIONS DE VIE DES COMMUNAUTÉS DE PRODUCTEURS ET DE LEURS FAMILLES QUI PRODUISENT ET NOUS FOURNISSENT LES INGRÉDIENTS QUI COMPOSENT NOS PRODUITS.

La transparence sur le parcours de l’ingrédient du bord du champ jusqu’au produit fini, l’amélioration des revenus des paysans, le partage équitable des avantages, le déploiement de valeur ajoutée localement et les engagements à long terme tout au long de la chaîne d’approvisionnement sont les clés du succès. Elles conduisent à de nombreux avantages potentiels pour tous.

Pour atteindre cet objectif, un Guide de bonnes pratiques est établi conformément aux lignes directrices du NRSC, et en concertation avec les parties prenantes locales de chaque chaîne d’approvisionnement concernée par notre initiative.

Au-delà de la structuration de la filière d’approvisionnement  elle-même, il s’agit plus encore de mobiliser les moyens et talents pour renforcer la capacité des acteurs locaux à créer de nouvelles richesses sur leur territoire : accompagner la diversification de leurs sources de revenus, améliorer leurs conditions de vie quotidienne (accès à l’eau potable, aux soins, à l’éducation, à la formation), enfin et surtout faire émerger une dynamique porteuse d’enthousiasme et d’espoir pour les jeunes générations.

Cf. nos actions réalisées en Haïti, Honduras, Comores, Mexique, Inde et celles en cours

___

Droits de l’homme

CONFORMÉMENT AUX ENGAGEMENTS DES MEMBRES DU NRSC, ÉTABLIS DANS LE TEXTE FONDATEUR, NOUS ADHÉRONS AUX PRINCIPES :

• de la convention de la biodiversité des Nations Unies (UN-CBD)
• de la Déclaration des Droits des Peuples Indigènes des Nations Unies
• du  Global Compact
• du Droit International du travail (I.L.O.)
• du protocole de Nagoya
• des Objectifs du Développement Durable (the SustainableDevelopmentGoals/SDGs) et de la loi sur le Devoir de Vigilance.

Des engagements qui font appel à notre extrême vigilance. Respecter les droits de l’homme les plus fondamentaux, et plus encore ceux des enfants, demeure une priorité absolue dans notre veille et dans le choix de nos actions.

C’est aussi nous assurer des conditions de travail, de la dignité et sécurité des travailleurs, de la santé des ouvriers agricoles, des producteurs et de leurs familles.

Cf. notre action réalisée en Inde (travail des enfants), au Mexique (sécurité santé), au Salvador (sécurité santé) et celles en cours

___

Partage des avantages (Nagoya)

Les objectifs et principes fondateurs du NRSC ont été élaborés en 2008, bien avant la signature du protocole de Nagoya, et révèlent le caractère visionnaire et proactif de notre initiative et de ses membres. La définition de l’Accès au Partage des Avantages définie dans le protocole reflète ces engagements, inscrits dans le texte fondateur du NRSC. Nos initiatives sont ainsi ancrées dans nos valeurs, dans nos préoccupations, dans les objectifs de résultats de nos actions sur le terrain.

Pour chaque filière d’approvisionnement, nous nous attachons à aller au-delà des principes de l’Accès au Partages des Avantages. Nous inscrivons, dans le Guide des Bonnes pratiques de la filière, des engagements qui prennent en compte la voix des communautés, leur culture, leurs traditions et leurs droits.

Toujours précurseurs, notre carnet de route 2018-2022 renforce l’application de l’Accès au Partage des Avantages et sa place au cœur de nos actions. De multiples initiatives, séminaires, partages d’expériences, ateliers avec des représentants de communautés indigènes et des organisations institutionnelles seront développés tout au long de notre nouveau programme.